Interview d’Alexis

Tu as quitté le Ré Beach Stadium fin août pour ta rentrée universitaire et depuis … ?
Salut, alors cette année sur un plan scolaire je suis en dernière année de licence éco/ gestion à l’IAE de La Rochelle.
Sur un plan sportif j’ai tenté de reprendre le basket mais mon genou ne me l’a malheureusement pas permis.

En 2018 première licence et première médaille à la Coupe de France des Clubs ? Peux-tu nous faire part de ton vécu ?
C’était un expérience vraiment incroyable, je tiens d’abord à remercier le Ré Beach Club pour m’avoir offert cette opportunité. Je me souviens encore la première fois ou Maël m’en a parlé, c’était quelque chose qui me paraissait impensable compte tenu du fait que je suis basketteur de base.
Mais grâce au soutien de tous les membres du Ré Beach (joueurs, coachs, même les stagiaires de l’été) c’est une aventure qui m’a aidé à grandir sportivement et dans ma vie. Je pense que le meilleur souvenir que j’en tire, c’est la 1/2 finale à Dunkerque contre Adri Caravano et Yach, c’est peut-être le match de Beach Volley pendant lequel j’ai pris le plus de plaisir.

En 2018 tu as également fait un service civique au Ré Beach Club. Qu’en as-tu retiré ?
J’ai effectué ce service civique avant la CDF des Clubs. C’est aussi une expérience qui m’a aidé à grandir dans le sens ou j’ai pu voir une autre facette du sport. J’entrainais des équipes jeunes et le fait de voir leurs erreurs, leurs progrès, devoir les motiver et les corriger, on prend conscience de pas mal de choses quand on est joueur et je trouve que ça m’a aidé notamment à garder la tête plus froide.

En 2019 blessé tu n’as pas pu participer mais tu as coaché et entraîné les jeunes du club. Quels ont été les moments forts, ceux que tu as retenus ?
J’ai tout d’abord été frustré de ne pas pouvoir jouer bien entendu. Mais la proposition d’encadrer des équipes jeunes sur une compétition assez importante était un défi assez excitant. Bien sûr au début j’avais un peu d’appréhension d’autant que je coachais surtout les filles sur les compétitions et le style de jeu est assez différent de celui des garçons. Donc j’ai dû m’adapter. Je suis très fier de leur parcours et je suis bien sûr déçu de ne pas avoir pu les accompagner jusqu’au bout. Ça reste tout de même une très bonne expérience et j’espère que ce que j’ai pu leur apprendre sera bénéfique pour la suite.

As-tu repris une saison sportive cet hiver ?
Malheureusement non, étant toujours blessé au genou.
En 2020 as-tu des objectifs sportifs en Beach Volley ?
J’aurai espéré être guéri pour les stages de reprise, quant à la période estivale, vu le “mercato” qu’il y a eu, les places en CDF seront difficilement accessibles. Mais suivre un entrainement du même type qu’en 2018 tout en voyant les pros s’entrainer à côté serait vraiment top !
Malheureusement je n’ai encore aucune idée de la date à laquelle je serai autorisé à reprendre le sport.

Un mot pour la fin ?
Je remercie le Ré Beach Club pour toutes ces années qu’il m’a offert. J’espère revenir au plus vite pour revivre de belles aventures et bien entendu je soutiens à fond tous les projets et équipes pour cette année.