Interview de Félix

Félix, comment nous as-tu connu et à quel âge as-tu foulé le sable du Ré Beach Stadium pour la 1ère fois ?
Je crois vous avoir connu grâce à mes cousins qui avaient fait une fois un stage.
Alors, ça remonte. La première fois je devais avoir une dizaine d’années. C’était ma première expérience en volley. Je ne jouais pas en club, j’en faisais juste l’été avec ma famille. Et j’adorais ça. Je jouais au tennis en compétition avant et vers 14 ans j’ai décidé de changer de sport et de passer au volley (en club pour commencer). Cette année là, j’ai également fait quelques semaines de stage l’été au Ré Beach Club. Ce sont ces stages qui m’ont fait rencontrer beaucoup de gens de qui je suis toujours proche aujourd’hui.
Quelques années plus tard, Maël m’a fait confiance pour encadrer les plus jeunes pendant la saison estivale. J’ai ensuite travaillé pour le Ré Beach Club pendant plusieurs années (5, il me semble). C’était une expérience top et le mieux dans tout cela est que j’avais accès aux terrains quasiment tout le temps, donc j’y passais énormément de temps.

Tu as grandi avec nous et tu as participé aux 2 dernières Coupes de France, présent aux 2 finales (comme Théo), avec les 2 podiums. Ton sentiment ? des étapes jusqu’aux finales.
Alors, les 2 phases finales figurent clairement parmi les meilleurs moments de ma vie!
C’était une expérience incroyable de découvrir le monde du “haut niveau” français et le tout entouré de personnes conviviales et que j’ai toujours un peu admirées. Dans un premier temps, lors des phases finales 2018, je jouais avec Alexis. L’été passé avec lui, à se préparer physiquement, nous a bien rapproché et on se demandait clairement si on était réellement à notre place. La confiance accordée par Loïc, Théo, Dam’s et le club entier nous a montré que quel que soit notre niveau, on se battrait avec nos forces et nos faiblesses. C’était très excitant!

Puis, les phases finales 2019, c’était l’apothéose ! Être aux côtés d’Édouard et Youssef et jouer avec Théo, c’était vraiment trop trop cool. Lors des tours de qualification, je suis vraiment reconnaissant envers Loïc qui m’a fait confiance et qui a également participé à la préparation d’Étienne et moi pour notre périple à la Réunion pour les phases finales de Beach Volley Universitaire 2019. Lors du dernier tour de qualification à Palavas, j’ai eu la chance de jouer 2 Golden Sets avec Édouard et c’était un vrai régal, merci à lui.

En 2019 avec Étienne tu es allé en finale du Championnat de France Universitaire de Beach à la Réunion. Quels souvenirs ?
Incroyable! C’est une chance d’avoir pu participer à cet évènement. Le seul petit bémol est que nous avions nos examens finaux la semaine suivante. Ça ne nous a pas toujours permis d’en profiter à fond.
Coté sportif, la compétition s’est bien déroulée pour nous. Nous sommes fiers de terminer à la 6ème place. Je pense que nous pouvions difficilement faire mieux. Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont permis de participer à cet événement à la Réunion (soutien financier ou pas) et surtout Étienne avec qui j’ai passé un super moment.

Penses-tu participer même partiellement au circuit France Beach Volley Séries 1 en 2020 ?
Je ne sais pas du tout pour le moment. Je suis en stage à Orléans et je pensais essayer de m’entraîner dans le club de Beach d’Orléans qu’on a d’ailleurs croisé aux phases finales l’an dernier. Je ne sais pas du tout comment cela fonctionnera. Par exemple, je ne sais pas s’il faut que je prenne une licence chez eux pour pouvoir m’entraîner. C’est à voir. En tout cas, je suis extrêmement impatient de pouvoir m’entraîner tout au long de la saison et pas à avoir à attendre l’été pour retrouver des sensations et progresser. 

Quels sont tes projets sportifs et professionnels pour 2020 ?
Sportivement, je souhaite rester en N2 en tant que libéro ou descendre d’une ou deux division pour jouer Réceptionneur-Attaquant. Je pense que gagner de l’expérience d’attaquant en salle m’aidera à m’améliorer techniquement et physiquement sur le sable. Un de mes points faibles est mon manque de détente. Je pense donc que sauter régulièrement tout en faisant du renforcement musculaire aidera à palier ce point faible. 
Dans le cas où je reste licencié au Ré Beach Club, j’aimerais pouvoir participer à l’édition 2020 du championnat de France des Clubs. Je suis persuadé qu’avec tous les grands noms du Beach volley qui ont rejoint nos rangs cette année, nous pouvons espérer remporter cette année la Coupe de France des Clubs de Beach Volley.
Professionnellement, pas grand chose -haha- mis à part vivre ma première expérience en immersion en entreprise et continuer mes études d’ingénieur à Compiègne pour les 2 années qui me restent (sans oublier le sport universitaire).

Depuis cet interview, nous avons eu le plaisir d’enregistrer ta demande de renouvellement de licence. Bonne préparation pour ta saison de Beach 2020 et à bientôt.