Interview de Fred

Coucou Fred, c’était quand au juste le début ?
Et bien, la belle histoire a commencé à l’occasion d’un CRE Beach qui avait lieu à Pâques et se déroulait en même temps que celui de la salle de la Ligue Rhône-Alpes (où nous résidions alors) et pour laquelle j’intervenais en qualité de coach adjoint. 
Lors d’une discussion avec Carole (Mora), on en est venu à évoquer l’île de Ré. Elle m’a donc bien évidemment parlé de Maël et.. du Ré Beach Club ! Elle m’a conseillé de prendre contact. La finale de la Coupe de France des Clubs avait lieu sur l’île de Ré et les Alpes Beacheurs, club de Beach avec lequel j’évoluais alors, était qualifié. Nous sommes venus en famille une semaine auparavant et j’ai pu apprécier l’accueil de la famille de Kergret, découvrir l’île et le Ré Beach Stadium puis … y intervenir en cette fin d’été-là auprès de Maël !

L‘essai ayant été concluant (😉), j’ai été invité à revenir les saisons estivales suivantes afin d’encadrer l’un des groupes qui se pressent lors des stages mis en place tous les matins. La possibilité m’a été offerte de prendre en charge les temps d’animation des après-midi sur la plage de Rivedoux ainsi que, ponctuellement, la gestion des tournois de soirée et de week-ends au Ré Beach Stadium.

En général, les garçons et moi-même arrivions après le 14 juillet, date à laquelle je finissais mes actions à la ligue Rhône-Alpes : stages et phase finale des étapes senior. Carine travaillait jusqu’à la mi-août et nous rejoignait ensuite et jusqu’à fin août, Maël se débrouillait pour nous prêter une caravane et nous trouver un emplacement sur une parcelle, bref, pour les garçons de supers vacances “buissonnières” et pour leur papa, un peu (beaucoup) de sport ! 

Mais voilà que ta famille et toi vous êtes installés au Bois Plage sur l’île de Ré.Pourquoi ce choix ?
En 2017, après avoir passé plus de 9 ans en moyenne montagne (Lus La Croix Haute), nous finissions -en quelque sorte- un cycle et avions bien envie de vivre autre chose, de voir ailleurs.. Ayant fait l’acquisition d’un van en janvier, nous avons souhaité prendre la route et ce qui fut fait après cette saison d’été-là..
Après avoir passé tous les 4 près de 7 mois sur les routes de la côte atlantique (Française, Espagnole, et Portugaise) et de la méditerranée, coté Andalousie, nous voilà de retour fin mars 2018 sur Ré. Carine ayant  l’opportunité de reprendre son costume de factrice au centre de tri de Bois-Plage, les gars retrouvant une scolarité plus classique au collège de St Martin et moi-même pouvant cette fois-ci démarrer la saison au Ré Beach Club, par l’encadrement de stages et d’entraînements et, en parallèle, travailler à la récolte des pommes de terre (entre autres..).
Maël a été d’un grand secours pour les “bons plans” de logements !
Par la suite, le choix de rester sur l’île était conditionné par l’obtention d’une location, les possibilités de travailler ne manquant pas, et ce fut chose faite en avril l’an dernier. 

Où et depuis combien de temps joues-tu au Beach ?
Plus jeune, dans les années 80 et 90, j’habitais Marseille et après avoir tâté de la petite balle blanche au tennis de table, puis de la jaune au tennis tout court, j’ai découvert au milieu des années 80 (et oui, cela fait près de 35 ans!) le beach sur l’un de ses spots, la plage des Prophètes. Spot où l’on voyait régulièrement certains cadors du circuit Français (voire international) d’alors, les Delofeu, Salvetti, Conte, Rossi et autre Besse.. mais également des joueurs plus anciens, plutôt versés vers le 3×3 , le tout formant une assemblée cosmopolite où il n’était pas si évident de trouver sa place !
En parallèle, j’ai été amené à découvrir le volley de salle par le biais du loisir et de la FSGT, fédération bien implantée sur le plan local, puis de la version compétition au sein de la FFVB, en régionale et en pré-nationale.

Vers la fin des années 2000, et au cours de la décennie suivante, résidant en Rhône-Alpes, je me suis impliqué dans le développement du Beach Volley sous toutes ses formes, me formant en parallèle animateur puis entraîneur régional et enfin instructeur fédéral. Je suis alors intervenu aussi bien pour la Ligue RA (CRE/Beach-volleyades, stages multi-activités orientés Beach, Beach Tour), que pour les clubs (comme organisateur de S3 et S2, comme coach de paires M15 et M17 et comme.. joueur), les communes (tap), les groupes adultes “loisir” et même lors de sessions de bpjeps en tant qu’instructeur de sports de sable ! 

Tu interviens au Ré Beach Cluben qualité de coach et joueur. Peux-tu nous en parler ?
Je m’occupe depuis 2 ans d’un petit groupe de 6-10 ans, avec pour les plus grands, la possibilité de pratiquer en amont de leur intégration à la section sportive du collège de Saint Martin de Ré.
En début de saison (avril-juin), je suis amené à encadrer des stages (à destination de clubs, comités, collèges et autres) et à assister Maël et/ou Loïc sur les entraînements hebdomadaires des jeunes pousses du club.
Pendant la saison d’été, j’ai deux casquettes : celle d’encadrant lors des stages Club du matin (public jeune/ados, voire parfois quelques adultes), puis celle d’animateur les après-midi. J’interviens en effet dans le cadre d’une convention avec la commune de Rivedoux-Plage, en proposant à un public varié (très jeunes, pré-ados/ados, adultes plus ou moins âgés, familles). Je propose des initiations, des petits jeux/ateliers, des rencontres, du jeu libre sur ce spot au sud juste après l’arrivée sur l’île de Ré.
Je m’implique également, dans l’organisation de l’étape de championnat de France, en amont (démontage et montage des terrains, des gradins et installations des cabanes), pendant (si je ne joue pas.. je ramasse les balles ou je ratisse!) et en aval (remise du site en configuration club). 

En 2018 et 2019 tu as participé à quelques tours de la Coupe de France. Comment as-tu vécu cet événement ? 
J’ai pu participer sur les premiers tours, et apporter ainsi ma modeste pierre à l’édifice, lors de ces deux dernières éditions qui a vu le Ré Beach Club être sur la boîte en 2018, puis finir vice champion en 2019 !

As-tu des objectifs sportifs en 2020 ? As-tu connaissance de la nouvelle compétition de la ligue LNAVB dont les finales se joueront au Beach Stadium le dernier week-end d’août.
Mes objectifs sont de continuer à.. jouer ! Pour cela, j’ai l’avantage de pouvoir m’entraîner avec des beacheurs (forcément plus jeunes) de qualité et de bénéficier du regard et des conseils de Loïc, donc d’essayer de progresser (et oui, c’est possible à tout âge!) tout en me plaisant plaisir, ce qui implique peut-être moins de participation aux différentes compétitions organisées mais toujours avec l’envie !
Si tu veux ajouter quelque chose ……
Tout simplement un grand merci à toute la famille (au sens large) du Ré Beach Club, jeunes et moins jeunes, qui en font, à travers de cette pratique sportive, un très chouette lieu de rencontres et d’échanges.. Le site de pratique au cœur d’un écrin naturel est assez exceptionnel ! Un seul conseil : venez le découvrir et jouer !!