Interview de Yann

Yann tu nous as rejoint à l’automne, quelles sont tes motivations ?
J’ai découvert le club il y a plusieurs saisons en y effectuant le série 1, et dès le début, j’ai eu une bonne image du club. Puis cet été, j’ai eu la chance de venir passer 3 jours entre deux étapes. J’ai pu m’entraîner aux côtés de plusieurs joueurs du club dont Yash et Florian, sous la directive de Loïc, et j’ai vraiment apprécié la personne et le coach ! Nous avons pas mal discuté et c’est vrai que j’ai bien accroché avec la vision du jeu et du travail de Loïc. Puis je constate que toute la famille de Kergret est super investie dans le développement, c’est très motivant de rejoindre une structure en plein essor comme celle du Ré Beach Club.
Mes motivations seraient de poursuivre le développement de mon jeu, de peaufiner ma technique, tout en continuant à prendre du plaisir sur le terrain.

En terme de résultat, j’aimerai goûter la saveur d’une victoire en Série 1, ça serait une belle satisfaction personnelle. J’ai également la Coupe de France dans un coin de la tête, je l’ai gagnée à deux reprises avec mon ancien club, j’aimerai bien regoûter à ce plaisir sous mes nouvelles couleurs !

Peux-tu nous parler de ta saison de Beach 2019 ?
C’était une saison pleine de surprise car au début je n’avais pas spécialement prévu de jouer. Je devais faire un tournoi par ci par là, je ne savais pas trop avec qui jouer.

J’ai d’ailleurs commencé avec Maxime Thiercy, c’était un pur régal car c’est un grand ami et un type génial. J’ai pris un plaisir fou à fouler le sable à ses côtés.

Puis, j’ai eu la chance de faire le reste de la saison avec le “Maestro”, Adrian Caravano. Je parle de chance car Adri m’a apporté beaucoup de son expérience et m’a aidé à retrouver rapidement de bonnes sensations sur le terrain. Ça faisait 3 ans que je n’avais plus fait une saison entière. On a fait plusieurs 1/2 finales mais un seul podium, plusieurs défaites au tie-break un peu frustrantes mais globalement, je reste satisfait de la saison. J’y ai pris énormément de plaisir du début à la fin.

Qu’attends tu du Ré Beach Club ?
De m’accompagner dans ma progression sur le terrain, de bénéficier de l’expertise de Loïc pour peaufiner quelques détails qui vont m’aider à avancer.

J’ai vraiment envie de m’éclater sur le terrain et de faire les meilleurs résultats possibles. J’ai senti que l’état d’esprit du club était à la fois cool mais sérieux donc je ne pouvais qu’adhérer.
Le seul “inconvénient” au final c’est que je vis sur Lille à l’année pour mon travail, et l’été je rentre chez moi à Montpellier, donc je n’ai pas l’opportunité de venir souvent au Ré Beach Club, mais j’espère pouvoir y faire un ou deux stages d’entraînement selon les dispos. Puis ne serait-ce qu’avec les échanges, le partage de point de vue que l’on peut avoir avec Loïc, je sais que cela peut m’être bénéfique ensuite.

En décembre invité par Flo tu as participé au Beach Master. Envisagez une collaboration pour les Séries 1 de 2020. Si oui pourquoi penses-tu que vous êtes « compatibles » ?
Excellente question ! Il n’y a encore rien de fixé, nous en parlons.
Loïc nous en parle également et c’est vrai qu’on ne se presse pas pour se décider sur le sujet. En tout cas, si cela venait à se faire, je pense que nous aurions comme force le fait d’avoir déjà joué ensemble. Mais depuis nous avons évolué. J‘estime que nous nous connaissons mieux aujourd’hui qu’à l’époque et je pense que ça pourrait être un plus pour nous sur le terrain. Le fait de bien se connaître en dehors du terrain, d’avoir un lien d’amitié peut être une force sur le terrain pour savoir comment communiquer et s’aider sur le terrain lors des moments plus délicats, d’autant que c’était sans doute quelques choses qui nous faisait défaut auparavant.
Aujourd’hui, nous nous laissons encore un peu de temps. Pour l’instant Flo joue en salle, on s’entretient physiquement tous les deux en faisant du CrossFit ensemble dans la même salle et on aura certainement bientôt une discussion à ce sujet.

Quels sont tes projets, tes ambitions et tes objectifs sportifs pour 2020

Prendre du plaisir sur et en dehors du terrain, me sentir bien dans le sable et jouer relâché !
Je pense qu’il est trop tôt pour se fixer de réels objectifs, mais ce dont j’ai envie c’est de sentir bien dans ma tête et physiquement pour aller le plus loin possible sur chacun des tournois où je serai inscrit.
Ensuite, comme je l’ai mentionné auparavant, je ne serai pas contre monter sur la plus haute marche d’un podium en Série 1, mais il y a du travail et beaucoup de temps avant la première étape.
Donc on verra ça quand les échéances approcheront.

Merci Yann, bonne saison 2020 et à bientôt sur le sable de l’île de Ré