Interview de Yannick

Yash, tu débarques au Ré Beach Club en direct du Montpellier BV en septembre 2019 : pourquoi ? 
Mon arrivée au Ré Beach Club (RBC) s’est fait sur un coup de “Délire”. Normalement je devais quitter le territoire pour rentrer dans le Pacifique avec une escale en Nouvelle Zélande pour finir mon projet de devenir Entraîneur International. Avant de partir, j’avais dis à Lolo (Loïc De Kergret), que je prendrai ma licence à l’île de Ré, pour être le premier KANAK licencié sur votre île.
Au delà de l’aspect “délire”, il y a une grande affinité avec les personnes à l’intérieur et autour du Club et la façon dont ils agissent humainement.
Une magnifique mentalité qui me rappelle un peu mon île : Chaleureuse, Respectueuse, Familiale, qui met l’individu au centre de ses projets, Professionnelle, Enormement d’humilité, Un club KAYAFOU tout en étant très structuré.

Peux-tu nous parler de ta saison 2019 ?

  • Première partie de la saison avec Guilhem Delon alias “Angoulême” où nous avons formé la “Team Taetae” !!!
    Malgré la distance qui nous séparait, nous avons réussi à nous hisser à la 5ème place du Championnat de France, ce qui a ouvert la porte à notre premier tournoi international.

    Tournoi où nous avons fait un joli “One Two Barbecue”… La leçon que l’on tire de cette expérience … “On a rien sans travail”. 
  • Fin de saison avec Niels Philippe Daniel “Jean René” (MDR). Nous avons fini la saison ensemble avec le S1 d’Anglet.
    Super expérience avec ce joueur … très prometteur, musclé et charmant.  

Dés ton arrivée, tu as participé avec Loïc et Maël aux entraînements de la classe sportive Beach de Saint Martin de Ré. Y as-tu découvert de possibles projets professionnels ?
Comme je l’ai dis plus haut, ce club renferme des personnes exceptionnelles qui ont à cœur de PARTAGER leur passion du Beach Volley. De plus, ils ont une immense expérience dans le domaine du sport et dans la façon de le gérer (Mentalement/ Sportivement/ Socialement/…).
C’est pourquoi, j’ai demandé à Lolo, de me former en les observant durant une semaine. Et c’est tout naturellement qu’il m’a accueilli et qu’ils ont partagé une partie de leurs savoirs (Pas tout non plus …).
Projet des Classes Sportives Beach : Magnifique projet qui est orienté sur l’avenir. Cette action m’a conforté dans ma réorientation professionnelle.

En décembre, qualifié pour le Beach Master tu as invité Niels. Peux-tu nous parler de cette compétition au format original, sur invitation ?
Qualifié, suite à l’absence d’un athlète … mais qualifié quand même !!! Super expérience, qui met en avant notre belle pratique. 
Cette compétition réunie les 4 meilleurs Beacheurs et Beacheuses Internationaux et 4 meilleurs Nationaux au classement BVS. Chaque joueur fait appel à un partenaire pour l’aider à remporter le titre de “King of the court”.
Le principe : jouer des ” side out ” et gagner le maximum de points. À la fin, celui qui a le plus de points est nommé “King of the court”. Cette année ce fut Quincy Ayé joueur de l’Équipe de France. Pour notre part, il me semble que nous avons reçu le titre de “Prince et Princesse … LoL”. 
Effectivement, j’ai fait appel à Niels Philippe Daniel “Jean René”, Joueur du Ré Beach Club. Croisé sur le Série 1 de l’île de Ré où il jouait avec Fred (Entraîneur/ Joueur du RBC), j’ai vu en lui un énorme potentiel. Je me suis donc rapproché de lui pour faire le S1 d’Anglet et par la suite je l’ai invité pour le Beach Master.

Tu es actuellement en formation peux-tu nous la décrire ?
Diplômé Enseignant en Activité Physique Adapté, j’ai travaillé au Comité Départemental de Sport Adapté de l’Hérault pendant plusieurs années. Cependant, tous les jours je rêvais de sable et de challenges… Petit créneau à 180°et j’ai donc fait le choix d’une reconversion professionnelle.
Cela a commencé par des formations que j’ai auto-financé : Instructeur Beach Volley en 2016. Cependant il n’existe pas de formation à proprement parlé de Beach Volley en France. C’est pourquoi, avec l’appui de mon amie Vaihere, j’ai fait le pari de l’international avec la FIVB.
3 mois plus tard … “BVB Course” by FIVB in the Pocket !!! 

Suite à Cela, j’ai fait un petit tour de France pour me former auprès d’entraîneurs:

  • Loïc/ Maël/ Fred au Ré Beach Club sur l’île de Ré
  • Thibaut Gosselin à Marcq en Baroeul
  • Comité 34 et la ligue Occitanie de Volley Ball 
  • CREPS de Toulouse avec le Staff FRANCE.

Suite à mon passage au CREPS de Toulouse, j’ai eu l’opportunité d’intégrer le STAFF pour finir ma formation de Coach de Beach Volley. Du coup, je suis en Formation pendant 8 mois pour espérer devenir Coach National. 

Quels sont tes projets sportifs et professionnels pour 2020
Avec ce projet professionnel qui prend tout mon temps, les projets sportifs sont un peu mis de côté. 
J’attends des retours de ma hiérarchie afin de savoir s’il est possible de faire coexister un vie de Coach et de joueur. 
Mais c’est clair que j’ai toujours cette envie d’être sur un terrain de Beach à me donner et à vivre toutes ces magnifiques sensations que procure ce sport. Cependant, je ne m’engage pas dans un projet si c’est pour y être à 99% Soit c’est 100% soit c’est 0%…. Pas de place pour les regrets. 

Mais mon projet reste le même et je ne m’en détournerai pas : ” Devenir Coach International de Beach Volley “

Est-il possible d’imaginer le développement du Snow Volley dans le Pacifique ? Ne comptes pas sur nous pour ton stage de formation et la validation de tes compétences !!!