Les conseils de Mathilde #1

POURQUOI Y-A-T-IL “BLESSURE” » ?
par Mathilde, l’ostéopathe du Ré Beach Club :
« To seek the cause of the cause » A.T.STILL (fondateur de l’ostéopathie 1877)
En ostéopathie on part du principe que si une blessure est survenue c’est qu’il y a une raison. Sinon pourquoi un geste fait des centaines de fois est soudainement la source de blessure ?! Ou combien de fois avez-vous loupé un trottoir ou une marche et ça allait, alors qu’aujourd’hui y a entorse ?!
Pour chercher au-delà du mécanisme causal d’une blessure, on doit investiguer 3 pôles interdépendants, pouvant interférer sur nos gènes, qui demandent un ajustement constant à l’organisme :

Physique. Biochimique. Émotionnel

La surcharge, d’un de ces pôles, le transforme en agents stressants. Cela se traduit dans l’organisme par un excès d’acidité qui est la cause de bien des maux.
C’est l’envie de comprendre le pourquoi du comment qui m’a poussé à être ostéopathe. Je trouve que c’est un plus intelligent de comprendre comment quelque chose peut survenir pour s’en prévenir et essayer de se maintenir en forme plutôt que de le subir.

Physique : temps activité = temps repos pour éviter la surcharge.
Penser yoga, méditation et visualisation pour stimuler mentalement les fibres musculaires qui seront à l’origine du mouvement souhaité. Ainsi réveillé le corps sera plus apte à répondre à vos exigences. Attention jouer sur son téléphone, tablette ou autre n’est pas du repos !
Vous sollicitez trop de neurones visuels et corticaux empêchant la bonne intégration des acquis et récupération physique.

Biochimique : alimentation, parasite, stress oxydatif, microbiote, porosité intestinale (fragilisé quand on est allergique). Votre ventre est votre 1er cerveau ! Il est reconnu que certaines molécules peuvent être difficiles à éliminer ou passer à travers la paroi intestinale et venir perturber votre humeur, des fonctions hormonales ou aller se stocker dans des articulations. C’est le cas par exemple des produits laitiers (caséine), à base de gluten, ou de soja (œstrogène-like = développant les caractères féminins).

Émotionnel : … on pourrait en parler des heures. « les maux du corps sont les mots de l’âme ». Quasiment derrière chaque dérèglement du corps se cache un état émotionnel. D’où l’importance de prendre du temps pour soi, s’écouter, méditer, …, savoir faire sa météo intérieure « je me sens … j’aurai besoin de … ». Plus vous mettrez de mots qualificatifs sur une émotion plus celle-ci perdra de son importance. La sophrologie ou l’autohypnose peuvent être des supers alliés.

à vous de faire bon usage de ces clés !

https://www.facebook.com/Mathilde-Ost%C3%A9o-Ile-de-R%C3%A9-La-Rochelle-378848865655052/